RSP-lattention-du-public

Comment garder l’attention de son public lors d’une présentation ou d’un discours

Qui n’a jamais perdu l’attention de son public lors de sa présentation ou de son discours ?

L’attention est une caractéristique fragile de notre cerveau. Elle s’envole plus vite qu’elle ne s’obtient.

Pourtant, les plus grands orateurs savent parfaitement y remédier et emporter les esprits de leur public.

Il existe en effet une technique simple qui demande un peu de théorie et un peu de pratique pour garder l’attention de son public pendant plusieurs minutes et même plusieurs heures.

Il s’agit de “la technique de l’hameçon” du Dr John MEDINA décrite dans son livre les 12 lois du cerveau. Voyons ensemble comment l’appliquer pour vos présentations, vos discours et même vos formations.

RSP-l'attention-du-public

“La technique de l’hameçon” du Dr John MEDINA

Le docteur John MEDINA s’est aperçu en donnant ses cours à ses étudiants  que systématiquement, ils n’étaient plus attentif au bout de 10 minutes. Cette perte d’attention se répétait de 10 minutes en 10 minutes précisément.

Pour y remédier, il trouva la solution de lancer un hameçon toutes les 10 minutes. Il constata rapidement que cela fonctionnait et ajouta qu’au bout de 30 minutes soit après trois hameçons en moyenne, il n’avait plus besoin de faire quoi que ce soit car l’attention de ses étudiants ne baissait plus.

Cette technique est tout simplement magique.

Comme j’en parle dans mon guide « réussir vote prochaine présentation » de nombreuses entreprises et orateurs utilisent cette technique.
Par exemple, dans les présentations keynote de Apple, il y a une rupture réalisée toutes les 10 minutes. Soit par le lancement d’une vidéo, soit par la montée sur scène d’un nouvel intervenant, d’un invité ou toute autre chose.

Regardez une keynote, vous constaterez à quel point les minutes se sont écoulées sans que vous y prêtiez attention.

Le docteur John MEDINA précise et nous donne trois pistes pour un hameçon de qualité :

1. Ils doivent déclencher une émotion

Tous les leviers émotionnels peuvent être sollicités. La peur, la joie, la nostalgie. Sachant que raconter une histoire est le meilleur moyen de capter l’attention, vous pouvez combiner histoire et émotion.

2. Ils doivent être pertinent

Pour conserver une cohérence, vous devez choisir judicieusement l’histoire que vous souhaitez raconter. Elle doit être dans le contexte de votre discours ou de votre cours.

3. Ils doivent pouvoir s’articuler aux thèmes de la présentation ou de la formation

Ces hameçons doivent conclure ou mieux, introduire le thème suivant. Ils doivent servir de lien entre chaque 10 minutes mais ne pas brouiller l’information.

Des exemples d’hameçons

RSP-l'attention-du-public-02

Au-delà de la proposition de John MEDINA à raconter des histoires, je voulais partager avec vous des exemples de ruptures ou d’hameçons qui peuvent aussi être utilisés pour vos présentations et que j’ai testés en conditions réelles lors de mes propres interventions.

Pour commencer n’hésitez pas à être créatif et à tester plusieurs formes de ruptures et d’hameçons.

Changer de support

Si vous utilisez une présentation numérique type PowerPoint ou Keynote, vous pouvez créer facilement des ruptures en changeant de support. Par exemple, vous pouvez passer une vidéo ou une publicité qui appuie votre discours. C’est vraiment efficace car nous sommes très attirés par le rythme des vidéos.

Il est intéressant d’ajouter qu’en moyenne, il y a un changement de plan toutes les 7 secondes à la télévision. C’est comme cela que les producteurs arrivent à garder notre attention en permanence dans les émissions et les films.

Le support vidéo est donc un très bon moyen de garder l’attention.

Changer d’intervenant

Une autre technique est d’inviter à monter sur scène un autre intervenant, un invité ou un client qui raconte une success story.

Un nouveau visage, un nouveau rythme, un nouveau discours. Ce lot de nouveautés participe au renouvellement de l’attention.

Poser une question au public

En posant une question, vous impliquez votre public. Il va inconsciemment entendre le changement d’intonation de votre voix et le début de votre phrase interrogative ce qui va fortement éveiller son attention.

“Avez-vous …”

“Êtes-vous aussi du genre à  …”

“Que faites-vous lorsque …”

Marquer une longue pause

Vous avez certainement déjà vécu cette situation. Vous assistez à une présentation, et l’orateur a un débit normal puis, un long silence s’installe. On se demande alors si le présentateur a une perte de mémoire ou sur quel autre sujet il va passer. Dans les deux cas, le silence recentre l’attention. Il peut aussi annoncer quelque chose d’important.

Comme j’en parle dans mon livre “Réussir votre prochaine présentation” Steve Jobs, utilisait à la perfection le silence. Il l’a particulièrement bien maitrisé lors de la présentation de 2007 juste avant d’introduire l’iPhone, il a fait une pause de 14 secondes. Soit une éternité pour du direct.

Pour conclure

Pensez à appliquer ce conseil simple pour vos présentations. Changez tout simplement quelque chose toutes les 10 minutes et vous gagnerez à avoir un public attentif.

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire pour partager votre expérience ou votre point de vue.

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire